la pensée vraiment indépendante


 ... de celle dictée par radio Élysée et radio Matignon.

0
1
2
3
4
5
6
Amusez-vous : choisissez votre titre selon vos affinités ;-)
Spir, l'info vraie au quotidien
Liberation
France Soir
le Monde
l'Humanit
Le Figaro
Les Echos

Etat voyou

Clollectivités locale
Fonction publique
Justice
Politique
Retraite
Santé
Taxes et impôts

Société

Administration
Affaires
Clollectivités locale
Fonction publique
Histoire
Media
Point de vue
Politique
Santé
Envoyer cet article : envoyer l'article
   taille du texte  +  -     version imprimable

Noble Journalisme [Société | Media]

 (4/8/2008)
Oh! le bel enthousiasme humaniste, oh la belle façon de se dédouaner du consensus propagandiste que cet élan libérateur pour le Tibet.

Haro sur le baudet !
Bien sûr qu'il est juste cet enthousiasme, aucun doute.

Mais là où nos élites (?) touchent le fond, c'est quand elles feignent d'ignorer le parallèle parfait avec ce que leur nobles convictions vantent au sujet de la Corse.

Eh oui, la juste France, elle, mandate de vrais assassinats, avec de vrais préfets tués, histoire de monter de vrais faux procès tapageurs, le tout dûment labellisé par une vraie presse propagandiste, pour faire taire la vraie plainte d'un peuple envahi.(cf."quelques jours avant le 6 février 98")

Mais heureusement, les spécialistes hexagonaux, pieds nickelés contemporains, dans la plus grande tradition gauloise, plus habiles en matière de basses besognes (assassinats de ministres de l'intérieur, premier ministres, conseillers présidentiels, préfets, juges, etc.) que dans l'élaboration d'opérations spéciales (GIGN, paillotes en feu, faux naufrages, faux attentas contre des gendarmeries, etc.), en bons soldats chinois, veillent au maintien de l'état de droit, exemplaires, dignes.

Et vous, qui faites revendication de journalisme, fiers soldats du devoir d'informer et solides défenseurs du droit à l'informations du citoyen, que croyez-vous que les vraies élites pensent de vos salamalecs ?

Les vraies élites, il est vrai qu'il faut vous l'expliquer, ce sont celles où n'entrent que les gens droits, sincères, honnêtes et courageux.
Oui les vraies élites, on les reconnaît parce qu'on y pense large (le contraire d'étroit) et droit (le contraire de tordu), alors on n'y croise pas de petits collabobos prêts à lire sous la dictée, dans l'unique espoir d'une pièce jetée par le prince à la fin du mois.

La médiocratie que courtisent ces penseurs prétentieux gravement dépourvus d'autonomie intellectuelle, pratiquant une systématique, consensuelle et lâche "médiation" depuis 30 ans provoque un inexorable glissement des références culturelles vers le bas.

Alors Figaro, Mediapart ou autres fanfaronnades étriquées du genre Backchich, Libé ou le Monde, tous frères de sang, naufrageurs inconscients d'une belle et puissante culture, ânonnant à l'unisson la soupe consensuelle que la pensée unique vous a mitonnée, vous nous insultez quotidiennement de votre condescendance méprisante et arrogante.

Ce n'est pas la preuve du savoir, ni de la sagesse et, assurément, encore moins celle de l'intelligence.

Nous vous avons croisés modestes étudiants, remarqués pour votre inaptitude au raisonnement, exclus des cercles de l'intellect de qualité, vous vous inventiez un asile intellectuel sur fond littéraire, fallacieux prétexte au non savoir et au raisonnement bancale, vous êtes en train de tout salir.

Mais vous ne pouvez pas comprendre, ce n'est pas de votre faute. On peut pardonner l'ignorance ou la bêtise, tant qu'elles savent rester discrètes et modestes, mais certainement pas la demi-pensée dé(sin)formante, encore moins le mensonge choisi et calculé.

Ne l'oubliez pas.


Spir rédaction